Le stress oxydatif

Le stress oxydatif est le résultat d’un déséquilibre entre les radicaux libres qui sont des déchets présents dans notre corps et notre capacité à les éliminer. Cela engendre une altération de nos cellules car les radicaux libres se fixent un peu partout dans le corps s’ils ne sont pas éliminés.

Les radicaux libres, un problème ?

Les radicaux libres sont en grande partie les déchets métaboliques après oxydation, ce qui en soi est tout à fait normal. En effet, notre corps a la capacité de les neutraliser via les antioxydants disponibles et ensuite de les évacuer. Le problème est que les radicaux libres peuvent être en surnombre par rapport à notre capacité à les évacuer. Résultat : ils stagnent dans le corps et viennent perturber la structures chimique des cellules environnantes, qui s’en trouvent altérées. ⚖️ De nombreuses études ont démontré le lien sur le long terme entre l’exposition aux radicaux libres et les maladies dégénératives que l’on connaît telle que parkinson, alzheimer, la sclérose en plaque.

Quelle est la cause ?

Le problème de fond est que les radicaux libres proviennent aussi de l’extérieur via une multitude de sources : alimentation industrialisée et sur-transformée, empoisonnement des légumes, de la viande, des sols, pollution atmosphérique des eaux, etc…. Il faut comprendre que dès lors qu’il y a un intrant dans le corps et qu’il n’est pas biochimiquement assimilable par ce dernier, il se transforme en déchet. Le corps est bien sûr capable de l’éliminer mais en surnombre, il est dépassé et les radicaux libres restent dans le corps.

Comment y remédier ?

  • En réduisant au maximum les sources externes et en trouvant des alternatives. L’alimentation constitue un levier sur lequel il est plus facile d’agir par rapport à la pollution environnementale.
  • Cuisiner plus en optant pour des matières le moins transformés possible
  • Privilégier le local et bio si possible
  • Se bourrer d’aliments riches en antioxydants : les fruits, légumes et épices de couleur rouges et oranges riches en vitamine A, C, E, les aliments riches en sélénium (noix du brésil)

Voilà j’espère que vous y verrez un peu plus clair maintenant lorsque l’on vous parlera de stress oxydatif et de radicaux libres ! Si vous avez apprécié ce post, n’hésitez pas à le liker, à le commenter et à le partager. Ensemble vers une santé plus naturelle.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.