Quel est votre terrain ?

On ne parle pas de terrain à vendre mais bien de vous, votre terrain en tant qu’humain car il y a en effet une certaine similarité entre un terrain “terrestre” et un terrain “humain”.

Comme nous le savons tous, une terre selon sa composition, les nutriments dont elle dispose et son taux d’humidité, sera propice pour accueillir le développement de certaines plantes plutôt que d’autres. Et bien il en est de même pour le corps humain.

Un terrain peut représenter un chaleureux foyer pour certains pathogènes car ils y trouveront en son sein tout ce qu’il faut pour leur développement, alors que d’autres ne seront perçus que comme une terre hostile. C’est pourquoi en l’évaluation du terrain de la personne consultée représente la base de travail du naturopathe. C’est en effet en corrigeant le terrain qu’il pourra ainsi aider le corps à retrouver ses capacités d’autoguérison et d’adaptation.

➡️ Voilà pourquoi il est primordial de toujours travailler sur le terrain afin de rétablir son équilibre pour ne pas qu’il devienne la demeure d’agents pathogènes, de bactéries dite “mauvaises”, champignons etc…

La naturopathie nous invite à essayer de prévenir plutôt que de guérir. ????

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.